Les amoureux

Les amoureux n’ont pas peur;
Ils osent se donner leur cœur.
Les amoureux n’entendent pas la rumeur;
Ils cultivent le bonheur.

Les amoureux se tiennent la main,
Se tiennent les mains jusqu’au matin.
Les amoureux rêvent à deux
Des songes indélébiles,
Posés au-dessus de leurs états fébriles:
Les amoureux ravivent leurs feux.

Les amoureux ne voient pas le temps.
Les amoureux sortent aux printemps,
Et leurs hivers de cheminées
Feraient fondre les dernières giboulées.

Les amoureux se massacrent,
Mais dans la dernière promesse,
Toujours ils se consacrent
Leur vie avec tendresse…

 

La Fée Morgane